Articles sur les Nouvelles Pratiques Philosophiques

Accédez gratuitement à toutes les archives et nouveaux articles de la revue Diotime spécialisée dans les Nouvelles Pratiques Philosophiques !

Évènements

Objectifs

Pourquoi mettre en place des ateliers de philosophie à l’école ? Selon Michel Tozzi, professeur de didactique de la philosophie à l’Université de Montpellier 3, cinq principales motivations coexistent :

- une motivation « linguistique », qui voit dans les ateliers de philosophie (ateliers philo) un moyen de favoriser l’apprentissage de la maîtrise de la langue, d’enrichir le vocabulaire et l’expression orale des élèves.

- une motivation « éthique » ou « citoyenne », qui voit dans le débat philosophique et démocratique l’occasion d’initier les élèves au vivre ensemble en favorisant le respect de la parole d’autrui, l’écoute, la recherche de valeurs partagées et en prévenant les comportements violents.

-  une motivation « logique » ou « discursive », qui voit dans la pratique des ateliers philo le moyen d’apprendre à « bien penser », à s’exprimer avec rigueur et cohérence, à argumenter, à donner des exemples, à ne pas se contenter des opinions.

- une motivation « psychologique » ou « psychanalytique », qui voit dans la discussion philosophique un moyen de favoriser la construction, par l’enfant, de son identité, de renforcer son estime de soi et de mettre à distance, par la parole, un certain nombre de difficultés existentielles.

- enfin, une motivation « didactique », qui considère que la pratique de la réflexion philosophique est une réponse adéquate à la « crise de la transmission » que connaît l’école aujourd’hui. En entretenant chez les élèves le goût du questionnement et le désir de savoir la pratique de la philosophie redonne du sens aux apprentissages traditionnels et constitue un outil de prévention de l’échec scolaire.

© 2017   Créé par Philolab.   Sponsorisé par

Badges  |  Signaler un problème  |  Conditions d'utilisation