Présentation générale :

En tout, 16 albums seront proposés, qui constitueront l'ensemble de la série des albums philosophiques pour enfants mettant en scène Maxence, le petit enfant plein de questions et d’intelligence, tante Lucie d’où vient la «lumière » phi­losophique, et Victor, le copain de Maxence, qui préfère prendre la vie comme elle vient et qui a ainsi pour effet de libérer Maxence d’une certaine
« angoisse existentielle » toujours prête à se manifester.
Ces 16 albums traiteront à eux tous des principales notions au programme de la Terminale littéraire.
Déjà 4 albums sont parfaitement aboutis (sur la liberté, sur le langage, sur la conscience et l'inconscient et sur la mort), un cinquième, sur le bonheur, est en voie d'illustration par l'artiste peintre Coriat.

Ces livres s’adressent précisément aux enfants de « l’âge de raison ». Lus par les parents, les instituteurs et les institutrices ou par les enfants eux-mêmes, ils ont cette ambition d’aider à la germination de la « graine » philosophique présente en tout être humain.
Un guide de lecture accompagnée est inclus dans chaque album.

Présentation des albums aboutis à ce jour :

Façon de parler (le langage)

C'est le moment du départ en vacances. Maxence et ses parents s'en vont rejoindre de la famille à la campagne.

Tout le long du trajet, de multiples occasions vont se présenter, qui conduiront Maxence à se poser de sérieuses questions sur cette faculté humaine si étonnante qu'est le langage.

Que veux-tu ? (la liberté)

Maxence est de retour d'une semaine de classe verte ; et alors qu'il aurait pu en garder un excellent souvenir, il estime que son maître a tout gâché en lui donnant une punition le dernier jour.
A partir de là, une série de situations va permettre à l'enfant de comprendre que la liberté ne consiste pas à faire tout ce que l'on veut.

Qui suis-je ? (conscience/inconscient)

Maxence a invité ses petits amis à une grande partie de cache-cache.

Mais voilà que pour le petit garçon le jeu va se transformer en un véritable itinéraire le conduisant peu à peu à saisir ce que c’est qu’être « un être conscient de soi »…

Nulle part ? (la mort)

Ce jour-là, de retour de l’école, Maxence trouve, à sa maison, son papa et sa maman bien tristes !
Mais que s’est-il passé, qui rend ses parents si malheureux ?

Avec tact, tante Lucie va progressivement amener l’enfant à comprendre ce que c’est que mourir ; mais aussi « exister ».

En cours :

Qu'espères-tu ? (le bonheur)

Maxence s'ennuie. Heureusement que ses petits amis l'invitent à se rendre à la foire foraine !
Alors que le garçonnet s'attendait à y passer une journée formidable, une série de déconvenues va peu à peu lui faire comprendre que le bonheur n'est peut-être pas ce qu'il s'imaginait...

Nicole-Nikol Abécassis, auteure
(agrégée et docteur en philosophie)

Vues : 102

Commenter

Vous devez être membre de Philolab pour ajouter des commentaires !

Rejoindre Philolab

© 2017   Créé par Philolab.   Sponsorisé par

Badges  |  Signaler un problème  |  Conditions d'utilisation